1214, bataille de Bouvines

image_366Quand j’étais gosse, on apprenait une histoire de France anecdotique et kitsch, une suite d’images d’Epinal et de « grandes » dates: nos ancêtres les Gaulois; Clovis et le vase de Soissons; 732, bataille de Poitiers; Saint Louis rendant justice sous un chêne; les croisades; quatorze cent trente-et-un (1431), la pucelle d’Orléans est brûlée vive à Rouen; quinze cent quinze (1515), bataille de Marignan; Henry IV et son panache blanc (« Paris vaut bien une messe », « Pâturage et labourage sont les deux mamelles de la France », « Une poule au pot tous les dimanches ») assassiné par Ravaillac en seize-cent dix; Louis XIV (« L’Etat, c’est moi »); les sans-culottes de 1789; etc. Tout Français connaissait la date de la bataille de Bouvines ou celle de Marignan. Cela faisait partie des références partagées au même titre que la saucisse de Strasbourg, la rosette de Lyon, l’andouillette de Meaux ou les tripes à la mode de Caen.

Il y a plusieurs années, on a modernisé l’histoire –son enseignement. La mise en récit de l’histoire et la culture kitsch du passé ont été mises au frigo. Je ne partage donc plus les mêmes références avec la jeune génération. La même chose s’est passée en Norvège. La saga de Snørre (Norges Kongesagaer) avec ses illustrations a perdu sa place centrale, et on n’essaie plus d’apprendre les dates aux jeunes.

Je me demande donc si les jeunes Français qui sont passés par l’école norvégienne ont plus de références communes avec ceux qui sont passés par l’école française, qu’avec les vieux de ma génération. Curieuse réflexion à propos du jubilé, cette année, de l’une des batailles décisives et symboliques de l’histoire de France, d’une bataille qui « a marqué, dans le lent développement du sentiment national français à ses débuts, une étape importante »…

Pierre Lederlin

Membre du bureau de FdM-ADFE Norvège

NB. Sur l’enseignement de l’histoire (kitsch), voir l’excellent numéro 177 de Le débat (nov-déc. 2013). Sur Bouvines: « Le dimanche de Bouvines » de Geores Duby (Gallimard, 1973).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s